Les hamsters nains

Classement

Règne : Animal
Embranchement : Chordés
Sous-embranchement : Vertébrés
Classe : Mammifères
Infra-classe : Euthériens
Ordre : Rongeur
Sous-ordre : Myomorpha
Famille : Muridés

Présentation générale du hamster nain

Si vous vous demandez comment rendre heureux un hamster nain, sachez d’abord que ce sont des compagnons vifs qui ne sont pas spécialement câlins. Ils sont en revanche très intéressants à observer. Ce sont des animaux crépusculaires, c’est-à-dire qu’ils sont principalement actifs au lever du jour et au coucher du soleil. Pour cette raison, ce ne sont pas des animaux adaptés pour les enfants, qui seront souvent couchés quand leur hamster sortira.

Il existe plusieurs d’autres espèces de hamsters nains, mais je ne vous parlerai dans ce guide que de celles considérées comme animaux de compagnie :, 

  • le hamster nain russe ;
  • le hamster de Campbell ;
  • le hamster de Roborovski ;
  • le hamster chinois.

Notez tout de suite qu’ils ne sont pas reconnus comme animaux domestiques par la loi française. Voyons en détail la physiologie, les origines, le mode de vie et le caractère de ces rongeurs.

Taille, poids et espérance de vie

Voici un tableau récapitulatif sur les hamsters nains. Ce sont des moyennes, pas des chiffres fixes. Certains hamsters peuvent être plus légers, ou plus lourds par exemple. Ce n’est pas grave tant que le hamster a un physique rond et que l’on peut distinguer sa taille quand il marche. On ne doit pas pouvoir voir ses os se détacher quand il se déplace. Les moyennes d’âge données ici sont indicatives, certains hamsters vivent moins longtemps, d’autres plus longtemps.

TaillePoidsEspérance de vie
Hamster russe9-10 cm35-60 g1,5 à 3 ans
Hamster de Campbell8-9 cm35-60 g1,5 à 3 ans
Hamster Roborovski7-9 cm25-40 g1,5 à 2,5 ans
Hamster chinois9-11 cm30-50 g2-4 ans

Le hamster russe

Genre : Phodopus
Nom binominal : Phodopus sungorus
Nom commun : Hamster russe, hamster de Sibérie, Dzungarian

Origine du hamster russe

Le hamster nain russe est le premier hamster du genre Phodopus à avoir été étudié par les chercheurs. En 1770, il a été décrit par le célèbre voyageur et universitaire Petr Simon Pallas lors d’un voyage à travers les régions de l’actuel Kazakhstan. Les hamsters russes sont originaires du Kazakhstan, du sud-ouest de la Sibérie, de la Mongolie et de la Chine. Ils vivent principalement dans les steppes arides. Ils se nourrissent principalement d’herbes et d’insectes.

Le hamster russe à l’état sauvage

Les hamsters sauvages vivent dans de grands terriers ayant des sorties espacées de plusieurs mètres. Leur terrier a en général une ou deux chambres et est profond d’environ 1 mètre de profondeur. Cependant les hamsters russes ont un attrait particulier pour s’installer dans les terriers construits par d’autres rongeurs. Ils partagent même parfois un terrier avec eux. Les hamsters russes produisent des ultrasons pour communiquer entre eux lors des parades nuptiales.

En hiver, lorsque ces rongeurs sauvages muent, ils deviennent des hamsters nains blancs. Ils pèsent en moyenne 15 grammes de plus l’hiver que l’été. Ils n’hibernent pas en hiver, cependant, ils peuvent abaisser leur température corporelle afin de consommer moins d’énergie. Ils peuvent alors entrer dans un état de torpeur. Ils semblent alors sans vie vue de l’extérieur. Ce mécanisme permet au hamster non seulement d’économiser son énergie, mais lui sert aussi à éloigner les prédateurs.

Pendant les mois d’hiver, les hamster russes sont donc actifs, ils deviennent blanc et peuvent se déplacer discrètement sur la neige, principalement pour collecter des graines de plantes cultivées et sauvages. Cependant, les gelées sibériennes très fortes nécessitent des coûts énergétiques élevés pour la production de chaleur, ce qui rend le maintien de l’activité pendant la nuit non rentable. Cela pourrait être la raison pour laquelle cette espèce présente un état de torpeur de courte durée avec une forte chute de température de 20°C pendant quelques heures. 

Description physique du hamster russe

Les hamsters russes sauvages ont une tête ronde relativement grande. Leurs yeux sont petits et ronds, ils sont assez espacés. Ils ont des formes arrondies. La couleur naturelle de leur pelage est grise, ils ont une bande dorsale foncée et leur ventre est blanc.

La reproduction du hamster russe sauvage

Les hamsters russes sauvages se reproduisent uniquement pendant les mois d’été. Ils vivent seuls, les petits sont expulsés du nid avant la naissance de la portée suivante. Ils vivent en couple lors des périodes de reproduction.

Caractère du hamster russe

Visiblement les hamsters russes sauvages n’ont pas peur des humains. Les hamsters russes domestiques sont généralement très curieux et facilement apprivoisables. Ils montent facilement dans la main et n’ont pas peur quand on les prend par le haut. Cependant, ils n’aiment pas tellement les câlins.

Le hamster de Campbell

Genre : Phodopus
Nom binominal : Phodopus campbelli
Nom commun : Hamster de Campbell

Origine du hamster de Campbell

Le hamster de Campbell est originaire de Sibérie, Mongolie et de la Chine du nord. Ils vivent eux aussi dans les steppes arides. Ils mangent principalement des plantes et des insectes. Leurs terriers sont moins grands que ceux des hamsters russes. Ces petits rongeurs se sont parfaitement adaptés à leur environnement sec, froid et saisonnier. Leur capacité à retenir efficacement l’eau est excellente. Ils ont également une bonne capacité à produire un pelage particulièrement isolant qui les protège du froid et à économiser leur énergie pour se thermoréguler.

Bien que son air de répartition chevauche celle du hamster Roborovsky sur une grande partie, ils ne vivent pas exactement au même endroit. Effectivement les Campbell, préfèrent les sols rocheux ou limoneux stables. 

Autrefois considéré comme une sous-espèce du hamster russe, il a été reconnu comme une espèce distincte en 1993. Cette décision a mis fin à la confusion dans la littérature des sciences de la vie causée par sa confusion avec le hamster russe.

Description physique du hamster de Campbell

Les hamsters de Campbell ont un physique massif. Ils sont un peu plus grands que les hamsters russes et mesurent entre 8 et 10cm. Les hamsters de Campbell ont une tête plus pointue qu’eux, leurs yeux sont plus rapprochés. Ils ont les oreilles pointues. Leur couleur naturelle est gris/brun, ils ont également une bande dorsale plus foncée et le ventre blanchâtre. Ils ont eux aussi une queue courte.

Les hamsters Campbell ne muent pas en hivers, c’est à dire qu’ils ne deviennent pas blanc mais gardent leur couleur d’origine. Le pelage de Campbell dans la nature est sauvage à gris avec un dessous gris. Il a des taches de fourrure noirâtres uniquement sur les épaules et une étroite bande médiane dorsale.

De même, tout comme le Russe, le Campbell n’a que 28 chromosomes.

Mode de vie du hamster de Campbell

A l’état sauvage, les hamsters de Campbell vivent en famille dans une grande galerie. Ils ont cependant chacun leur espace bien à eux. En captivité, ils peuvent vivre en groupe du même sexe. Cependant, même si ils se tolèrent, ils sont plus heureux seuls, et les faire vivre en groupe demande des précautions particulières. Comme dit à l’état sauvage ils vivent dans des galeries collectives où ils ont chacun leur territoire ce qui est difficile à reproduire en captivité. Ils sont un peu timides envers les humains.

A l’état sauvage, les hamsters Campbell mâles adultes prendront soin de leur progéniture et leur fourniront aux petits de la nourriture une fois que la mère les aura quittés.

Le hamster dit hybride

Le hamster hybride est un croisement entre les hamsters russes et les hamster Campbells.

Hamster de Roborovski

Genre : Phodopus
Nom binominal : Phodopus roborovskii
Nom commun : Hamster de Roborovski

Origine du hamster roborovski

Ce sont les plus petits des hamsters nains de compagnie. Ils sont originaires du Kazakhstan et de la Chine du nord. Les hamster roborovski vivent dans des déserts et semi-déserts. Il préfère les sols en sable meuble. Ils se nourrissent principalement de graines, de graminées et d’herbes : ce sont donc des animaux granivores et omnivores.

Description physique du hamster roborovski

Ils ont un pelage de couleur sable avec des lunettes blanches. Eux aussi ont le ventre blanc. Ils ont également une queue courte.  Le poids moyen du hamster roborovski est compris entre 18 et 26 grammes.

Mode de vie du hamster roborovski

Dans la nature, ils vivent probablement en couple et élèvent ensemble leurs petits. Ce mode de maintenance n’est pas à reproduire en captivité. Comme tous les hamsters, ils sont plus heureux seuls.

Ce sont les plus mauvais grimpeurs des hamsters nains. Par contre, ce sont de très bon coureurs. Ils doivent toujours avoir une bonne roue à disposition. Les hamsters roborovski apprécient également les grandes plages de sable. Ils ne sont pas faciles à apprivoiser : à prendre en considération si vous songez à adopter un hamster !

Hamster chinois

Genre : Cricetulus
Nom binominal : Cricetulus griseus
Nom commun : Hamster chinois

Origine du hamster chinois

Les hamsters chinois sont originaires de Sibérie, Mongolie, du nord de la Chine et de la Corée. Les terriers sont souvent assez simples, mais parfois leur garde-manger est très éloigné de leurs chambres. Leur terrier comporte généralement deux à trois entrées. Le terrier peut mesurer un mètre de long et à une profondeur de 10 à 50 cm. Il a généralement quatre ou cinq branches menant à des nids ou à des réserves. Les nids sont tapissés d’herbe.

Leur nourriture est plus riche que celle des autres hamsters nains. Elle est composée de graines, herbes, céréales, fruits et insectes.

Description physique du hamster chinois

Les hamsters chinois sont plus longs et plus minces que les autres hamsters nains. Ils mesurent environ 9cm de long et ont une queue longue de 1 à 2 cm. Contrairement aux autres hamsters nains, leurs glandes odoriférantes sont situées sur leurs flancs et non sur leur ventre.

Ils ont la particularité d’avoir des testicules très visibles surtout en été. Les hamsters chinois sont strictement solitaires. Ils peuvent être néanmoins maintenus en couple le temps de la reproduction.

Mode de vie du hamster chinois

Contrairement aux autres hamsters nains, ce sont de très bons grimpeurs. Pour leur habitat ils apprécieront d’avoir une cage riche en éléments à escalader.

L’habitat du hamster nain

Les épis pour hamster

Les épis ont deux utilités principales : occuper le hamster et lui permettre d’user ses dents. On peut proposer à son hamster de nombreux épis de graines séchées comme des épis de millet, de sorgo/dari, de quinoa, de lin et de graminées divers…. On évitera les épis de blé non bio et les épis trop gras comme ceux de tournesol ou de maïs. Ils peuvent être données uniquement si on retire la majorité des graines avant de les donner.

Lire la suite

L’habitat du hamster – en résumé

Le saviez vousLes hamsters sont de petits animaux très actifs la nuit. Beaucoup de personnes pensent qu’ils peuvent se contenter d’une petite cage, ce qui est faux. Les hamsters ont besoin de beaucoup d’espace car ils adorent courir.Certes, ils ont une roue, néanmoins il est aussi important pour eux de pouvoir courir à même le sol. Les hamsters vivent dans des terriers à l’état sauvage. Par conséquent, ils apprécient donc d’avoir une couche de litière assez importante pour pouvoir creuser. Enfin, ils aiment se cacher, escalader et explorer.Une cage à hamster adaptée est une cage qui permet de répondre à…

Lire la suite

Quelle est la taille minimum pour la cage de mon hamster?

Cage en plexiglas ou à barreaux, bin-cage, terra-cage… Quel que soit son habitat et son lieu de vie, votre compagnon animal a besoin de confort et d’espace. Pour savoir quelle est la taille minimale pour la cage de votre hamster, vous devez respecter certaines règles sur les dimensions, et connaître les particularités de l’espèce de votre rongeur. Le saviez vousUne règle : plus c’est grand, mieux c’est !C’est le critère le plus important lorsqu’on choisit l’habitat de son hamster. Il y a plusieurs tailles à prendre en compte : la taille de l’habitat lui-même, la taille de la roue, la…

Lire la suite

Nourrir son hamster nain

Un hamster, ça mange quoi ?

Le saviez-vous?Comment bien nourrir son hamster ? La question est complexe, mais essentielle pour le bien-être de votre rongeur ! La nourriture du hamster est d’abord variée. C’est un animal omnivore, c’est-à-dire qu’il a besoin de protéines animales, mais aussi de légumes. Les bases de l’alimentation du hamster sont les aliments secs, frais, et les fourrages. Alimentation principale du hamster : un peu de tout au menu ! Un hamster, ça mange quoi ? Son alimentation principale contient des aliments secs comme des graines, des grains, des céréales, des insectes séchés, des feuilles et fleurs séchées… Celle des hamsters syriens et chinois contient également des légumes…

Lire la suite

L’alimentation principale du hamster

L’alimentation des hamsters sauvagesLes hamsters ont un régime alimentaire très varié. Effectivement, en été, à l’état sauvage, ils mangent presque tout ce qu’ils trouvent, que ce soit des céréales, des graines, des insectes, des herbes, des fleurs, des fruits, des légumes, des racines… Ils peuvent même manger de petits mammifères ! En hiver, ils se nourrissent principalement avec les aliments qu’ils ont stockés pendant l’été. Ils mangent surtout des herbes séchées, des graines et des semences. L’alimentation principale du hamster Il est important de fournir à votre hamster une alimentation variée tout au long de l’année. Les hamsters sont omnivores…

Lire la suite

Les graines germées, pousses de graines pour hamster

Les graines germées sont très intéressantes au niveau nutritif pour les hamsters. Vous pouvez faire germer puis pousser toutes sortes de céréales (le blé doit obligatoirement être bio et donné en petite quantité) et toutes les graines autorisées (tournesol, courge…). Pour faire germer vos graines, prenez un pot peut très haut, mettez une feuille de sopalin, du sable à chinchilla ou de l’humus de coco bien humides, et poser vos graines dessus. Arrosez avec modération. On peut les donner aux hamsters à tout moment.. Il faut habituer le hamster progressivement. Une fois le hamster bien habitué, vous pouvez mettre les…

Lire la suite

Vous connaissez maintenant les particularités du hamster nain. N’hésitez pas à élargir la réflexion, en consultant notre article sur le hamster doré (ou syrien).

Sources

http://www.diebrain.de/zw-index.html
https://team1863.wixsite.com/nagerama/hamsterarten
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/9781119389934.ch7
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S004452312100036X
https://www.vetline.de/system/files/frei/DPT_201706_0538.pdf
http://pest-management.ru/journal/2011-3-04.pdf
https://journal.scbmt.ru/jour/article/view/955/746
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780123809209000377
https://link.springer.com/book/10.1007/978-1-4757-0815-8


  • Les maladies du hamster
    Les maladies du hamster

    Les griffes trop longues Pour permettre à votre hamster d’user ses griffes vous pouvez lui mettre de la rafle de maïs. Le hamster entretient également ses griffes avec son sable à chinchilla. Il arrive que les hamsters n’usent pas assez leur griffes et qu’ils aient les griffes trop longues. Vous pourrez alors mettre sa nourriture…


  • Fiches informatives sur les hamsters
    Fiches informatives sur les hamsters

    Vous retrouverez ici quelques fiches regroupant l’ensemble des informations importantes à connaitre sur les hamsters. Ces informations sont globalement également valables pour les autres rongeurs comme les gerbilles, les souris, les octodons, les souris, les rats… même si les dimensions doivent être adaptées à chaque espèce.


  • Petites calculettes pour hamsters…
    Petites calculettes pour hamsters…

    La cage de mon hamster est-elle assez grande? Un hamster est un petit animal qui demande un habitat d’une certaine taille pour s’épanouir. Utilisez ce calculateur pour savoir si votre habitat est assez grand pour votre hamster. Longueur (en cm) Largeur (en cm) Surface de votre habitat Saisissez vos dimensions ci-dessus Quel volume de litière…